La santé connectée : vers un nouveau mode de vie ?

© Shutterstock
© Shutterstock
Avec le développement des nouvelles technologies informatiques et en particulier avec la démocratisation des smartphones, le marché de la santé devient peu à peu la cible des grandes firmes informatiques, à l’instar d’Apple, de Samsung ou de Google. En proposant sous différentes formes de nouveau procédé d’autosurveillance médicale, la santé connectée tend à devenir une cible majeure dans les années à venir dans l’économie des technologies.

Des innovations technologiques

La santé connectée prend une place de plus en plus importante parmi notre vie quotidienne. L’avenement de la santé connectée apparaît comme liée au développement des smartphones. Ce sont des téléphones polyvalents permettant d’effectuer des taches plus complexes que sur un téléphone classique. Le produit le plus représentatif est aujourd’hui l’iPhone, développé par la firme américaine Apple. Bien que les smartphones soient développés depuis les années 90, par IBM, Nokia ou Blackberry, c’est à la fin des années 2000 que le marché des smartphones s’est réellement ouvert au grand public. Marché qui était jusqu’à lors concentré sur les businessmen.

Quelles applications de la santé connectée ?

Il suffit d’aller visiter le site internet www.santeconnectee.fr pour se rendre compte du large choix qui est aujourd’hui proposé. Allant du coaching sportif à l’automesure, comme pour l’hypertension arterielle ou pour surveiller son poids, en passant par le bien être. Se mélange donc différentes ères de la santé. Le « quantified self » prend une place dominante en santé connectée. Il devient donc possible de quantifier à domicile sans l’aide d’un médecin quelques données de base : pression arterielle, durée du sommeil, apnée du sommeil ou même l’alimentation. Un des produits phare est aujourd’hui le pèse personne connecté à son smartphone afin de surveiller son évolution au cours du temps et de façon ludique.

Quels acteurs de la santé connectée de demain ?

Par le biais de ce nouveau marché connecté couplé à l’évolution des technologies, de nombreux acteurs vont jouer un rôle dans la santé de demain. Le 12 décembre 2014, Visiomed, entreprise spécialisée dans l’électronique médicale, ajoute trois nouveaux produits à sa gamme : un oxymètre de pouls à monitoring permanent, un pèse personne et un auto-tensiomètre. En septembre, Apple lance iOS8, une mise à jour du logiciel des iPhones. Cette mise à jour montre une réelle volonté de la part du géant américain à se tourner vers la santé connectée. En effet, il est possible de retrouver une application santé. Celle ci permet, entre autres, de renseigner diverses informations telles que la fréquence cardiaque et respiratoire, les mensurations ou des résultats d’analyses quotidiennes. Il sera ensuite possible d’observer l’évolution des paramètres par jour, semaine ou mois. Un acteur innatendu souhaite également développer ses activités sur le marché de la santée connectée : Nintendo. Le développeur de jeu vidéo avait déjà cibler ce marché avec un objet ludique : la Wii fit. Mais c’est aujourd’hui dans une autre optique qu’il souhaite intégrer le marché. La cible : les séniors. En développant des jeux ou des applications dédiés, l’entreprise japonaise souhaite lutter contre les effets du vieillissement et des maladies neurodégénératives en complément de l’utilisation de la Wii fit. À l’inverse de ses concurrents, l’utilisateur n’aurait rien à porter sur lui, mais devra une fois à domicile utiliser les applications fournies pour s’autoévaluer et se stimuler cognitivement parlant.

Le marché de la santé connectée connaît un grand essor, les concurrents se font de plus en plus innovants et les produits proviennent de différents secteurs d’activité. Bien qu’aujourd’hui la santé connectée peut être vue comme un outil de luxe, en partie lié aux tarifs pratiqués (de 50 à 600€ pour l’hypertension arterielle), de nombreuses entreprises s’attellent à développer des produits à moindre coût. Ainsi avec la démocratisation de ces pratiques, nous pouvons nous poser la question de la valeur de ses informations d’un point de vue médical et législatif ainsi que sur la protection des données des patients.

 

PAR : THOMAS MERCIER

 

Sources:

http://www.santeconnectee.fr/

http://www.silvereco.fr/nintendo-sinteresse-a-la-sante-connectee-et-au-suivi-de-la-qualite-du-sommeil/3132501

http://www.objetconnecte.net/

http://www.lequotidiendumedecin.fr/actualite/sante-publique/marisol-touraine-se-met-l-heure-de-la-sante-connectee

http://www.nextinpact.com/news/90400-sante-connectee-withings-se-synchronise-avec-apple-healthkit-fitbit-non.htm